Des appuis moraux? Légaux? Représentatifs?

Dans les derniers jours, La Fédération des femmes du Québec, la Fédération interprofessionnelle de la santé et la CSN ont incité la population à voter contre les Conservateurs.

La FTQ a même fait une 2e sortie publique dans cette campagne pour rappeler qu’elle appui le Bloc. Parce qu’ils l’avaient déjà dit il y a 3 semaines, le 8 septembre. http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/September2008/08/c2749.html

Ils ont donc trouvé que ça n’avait pas attiré assez l’attention?  Pourquoi les médias se font complices de cette campagne de la FTQ? Parce qu’il est pertinent de le dire une fois, la FTQ est importante, si elle donne son appui à un parti, ça mérite d’être rapporté dans les nouvelles. Mais si la FTQ l’annonce une 2e fois, sans rien de nouveau, pourquoi en parler? Où est la nouvelle?

Aussi, Victor-Lévy Beaulieu vient d’annoncer qu’il appuyait le Bloc. Je ne vois pas tant l’intérêt médiatique là-dedans, pas plus que je la voyais quand il a annoncé aux dernières provinciales qu’il appuyait l’ADQ, mais je respecte cependant cette annonce. Pourquoi? Parce que Victor-Lévy Beaulieu parle en son titre personnelle et ça ne regarde que lui. Pendant ce temps…

FTQ: + de 500 000 membres.
CSN: + de 300 000 membres.
FIQ: 57 000 membres.
FFQ: Environ 3 900 000 femmes… J’imagine qu’elles croient les représenter. Le plus drôle, c’est que la FFQ se dit un organisme non partisan.

Est-ce que c’est normal que ces organismes parlent pour leurs membres ou recommandent à leurs membres de voter pour ou contre un parti? En quoi représentent-ils leurs membres? Certains vont dire que les dirigeants sont élus, mais par qui? C’est pas très très démocratique ces organismes-là, spécialement la FTQ et la CSN où les chefs sont élus par quelques milliers de délégués et où les décisions politiques sont prises par quelques dirigeants déconnectés de leur base.

Il me semble qu’il y aurait quelque chose à faire contre ça. Si ces organismes veulent se prononcer, qu’ils sondent leurs membres, sinon, qu’ils se la ferme. On reçoit beaucoup de courriels ces jours-ci de gens associés à ces organismes qui disent qu’ils vont voter Conservateur. En quoi devraient-ils rester associés à des organismes les représentant si mal. C’est ça le problème de la formule rand qui oblige d’être membre du syndicat lorsqu’il est entré chez ton employeur. C’est aussi le problème des grosses corporations syndicales que sont la CSN, la FTQ et la CSQ.

Rappelez vous comment ça a bloqué la réingénérie de l’État de Jean Charest qui, ok, a été chieux, mais ses appuis baissaient parce qu’on avait l’impression qu’il y avait grogne populaire alors qu’il y avait plutôt une expression du conservatisme syndical. Ces organismes ont une force importante et ils le savent. Ils ont cette force dû au nombre de membres qu’ils prétendent représenter. Mais les représentent-ils vraiment?

Publicités

Publié le septembre 26, 2008, dans Politique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :