Le texte de Falardeau.

http://www.myvirtualpaper.com/doc/ICI-Montreal/I20081016_OPT/2008101601/

Page 71.

En gros, Falardeau devient de plus en plus une caricature. 2 genres de personnes se bidonnent habituellement devant Elvis Gratton.

1) Ceux qui aiment le côté colon du personnage.
2) Les séparatistes qui se masturbent devant un gars qui a l’air colon et qui est fédéraliste en plus d’aimer les Américains.

Finalement, je crois qu’il y a moi qui voit toute la haine, toute la fermeture, toute la « colonerie » de Falardeau envers les Américains, tout ce qui parle anglais ou qui n’est pas séparatiste. Et ça me fait rire. Des fois j’ai un malaise, mais la majorité du temps, je ris. C’est trop ridicule toute cette haine stupide. Et ce texte en était une autre preuve.

Publicités

Publié le octobre 21, 2008, dans Médias, Politique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :