Qui a dit que Charest ne faisait rien?

Là, sérieux, on se dirige allégrement vers un gouvernement libéral majoritaite et jusqu’à maintenant, j’avais pas de problème avec ça.

Mais sérieusement, les Libéraux commencent à me faire chier royalement! Ils sont même devenus dangereux. Faisons la liste de leurs récentes réalisations ou promesses. Si vous pensez à autre chose, vous me ferez signe.

1) Le salaire minimum à 9,50$.
J’ai déjà dit et élaboré sur jusqu’à quel point c’est une mauvaise décision économique qui va appauvrir la majorité des Québécois.

2) Laisser partir le GP de F1.
Charest et ses troupes ne sont pas seuls là-dedans, mais c’est le Québec qui va en souffrir en premier. D’ailleurs, il est bizarre que j’ai l’impression qu’on s’inquiète plus de Montréal à l’extérieur que sur l’île même. C’est démoralisant.

3) Annulation de la TVQ pour les produits culturels, ce qui représente 50 millions. Et 10 millions de plus pour la SODEC.
Les 2 billets précédents ont été clairs là-dessus. C’est encore acheter les artistes.

4)Les couples infertiles.
Ce qui m’a le plus déplu, c’est la réponse affirmative de Charest à si c’est un droit avoir un enfant. Désolé, c’en est pas un. Le pire, c’est de le prendre dans ce sens. Un enfant n’est pas dû à qui que ce soit. C’est avant tout une responsabilité. Avec un enfant, tu ne dis pas « je veux », tu te donnes.
 

 

 

 

 

 

5) La parité homme-femme.
Je vais être clair tout de suite, je n’ai rien contre des femmes en position de pouvoir. Monique Jérome-Forget est excellente. Je ne peux pas en dire autant des autres femmes ministres du gouvernement Charest. Pendant ce temps, Pierre Paradis, Pierre Arcand et d’autres ne sont pas ministres et devraient. Mais en plus…

S’il est réélu, il s’engage aussi à étendre aux organismes gouvernementaux la politique imposant la parité au sein des conseils d’administration, qui existe actuellement pour les sociétés d’État. Une vingtaine d’organismes, dont le gouvernement est responsable de la nomination des membres du C.A., seraient concernés, dont l’Agence d’efficacité énergétique, le musée des Beaux-Arts, l’Agence des partenariats publics-privés.

Désolé, mais ce n’est pas vrai qu’il y a assez de femmes pour combler ces postes. Mathématiquement, on ne peut donc pas faire la parité sans faire de favoristime et niveler par le bas. Il faut simplement se fier à la qualité des gens et non pas ce qu’ils ont entre les 2 jambes. C’est ça que les féministes demandaient dans le temps non? C’est du sexisme, rien d’autre.

Il reste comme option le PQ et l’ADQ. Ouin… Il y a quelques jours, je disais que le PLQ était le choix le plus conservateur, l’ADQ un risque, p-ê même kamikaze, le PQ un choix cave et QS un choix vraiment cave. Mais présentement, je commence à penser que le PLQ majoritaire est un choix dangereux!

Publicités

Publié le novembre 19, 2008, dans Féministes, Politique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :