Trilogie péquiste.

Hier les Libéraux ont fait en sorte que je me suis concentré sur eux. Aujourd’hui c’est les Péquistes. Est-ce que l’ADQ feront les caves demain?

J’ai parlé récemment quelques fois, surtout en ondes, des CPE. Aussi dans ce billet.

Dans les derniers jours, des illettrés économiques dans nos journaux ont encore vanté les CPE, et par la bande, l’idée ridicule et communiste de Marois: 1 enfant, une place. (Laissez le gouvernement élever vos enfants. Si vous voulez les élever vous-mêmes, on va vous punir.)

Heureusement, Claude Picher vient un peu remettre les pendules à l’heure.

J’ai une petite question à poser: si le programme québécois de garderies à 7$ est aussi fantastique qu’on le dit, comment se fait-il, onze ans après son introduction, qu’aucune province, aucun territoire, aucun État américain n’a jugé bon de suivre le Québec dans cette voie?

Parce que, quand on y regarde de plus près, le programme coûte les yeux de la tête pour des résultats médiocres. […]

La chef du Parti québécois, Pauline Marois, promet 38 000 nouvelles places au coût de 500 millions. Si cela se produit, le budget des garderies subventionnées passera à 2,2 milliards, ou 3,7% des dépenses de l’État, et ce n’est pas fini. Les garderies sont déjà devenues le cinquième poste de dépenses du gouvernement, après la santé, l’éducation, l’aide sociale et les transports. […]

En fait, il serait plus exact de parler de garderies à 9000$, parce que tel est le coût de chaque place, pour le gouvernement et donc pour l’ensemble des contribuables.

Allez lire le texte. Un délice. On défait économiquement beaucoup d’idées reçues sur les CPE. Un nouvel luxe bureaucratique dont on n’a pas les moyens et qui coûte trop cher pour ce qu’il nous donne. C’est ce qui arrive quand l’État s’occupe de ce qu’il ne devrait pas.

Et qui a créé les CPE? La Marois. Encore une façon pour elle d’augmenter l’obésité morbide du gouvernement. C’est sa plus grande contribution après sa fille.

Publicités

Publié le novembre 20, 2008, dans Économie, Éducation, Médias, Politique, Société. Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. « Comment se fait-il, onze ans après son introduction, qu’aucune province, aucun territoire, aucun État américain n’a jugé bon de suivre le Québec dans cette voie? »

    Bel argument de maillet!

    Pour la même raison que le Québec n’a pas jugé bon d’accompagner tous les états qui ont obtenu leur souveraineté à travers le monde. C’est pas parce que c’est bon ailleurs que ça l’est chez nous et inversement. Un point c’est tout.

    On est dans l’un des meilleurs pays au monde, arrêtons de tout vouloir révolutionner à tout bout de champ. Ça va assez ben d’même.

  2. Ah les séparatistes et leur seule et unique obsession masturbatoire.

    À écouter leur logique d’une pauvreté intellectuelle ridicule, il y aurait 7 milliards de pays sur la planète.

    Appliquer un programme étatique de garderies, non, ce n’est pas comme séparer des pays. C’est plus simple, spécialement si c’est une idée géniale. Mais c’est une idée de merde et tous les chiffres le prouvent.

    Mais les conservateurs gaugauches aiment quand les choses ne bougent pas. Pensée de vieux sous éduqué qui a peur. Non ça ne va pas si bien, même le contraire. Sauf si t’as le goût de te comparer à des pays de cul.

    Moi, pendant ce temps, je me compare aux meilleurs et je veux ce qu’il y a de mieux. Ce n’est certainement pas les CPE ça!

  3. Doom, 100% raison. C’est juste des maudites affaires de gaugoche socialiste, une gang de communistes. Tout ce qui font c’est de la marde.

  4. Doom lâche les moulins à vent deux minutes, c’est assez clair que Jacques est fédéraliste.

    Y a juste les fédéralistes purs et durs pour sortir des affaires genre « le plus meilleur pays du monde ».

    signé, un fédéraliste mou

  5. Et y’a juste un fédéraliste pur et dur pour prétendre que le Québec devrait se séparer des autres comme « tous les États ». C’est bizarre quand le pays voisin s’appelle les États-UNIS.

  6. Il dit exactement le contraire, soit que les autres provinces et autres états n’ont pas à suivre le Québec dans les CPE tout comme le Québec n’a pas à suivres les états (à travers le monde) qui décident de se séparer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :