Coup d’État à Ottawa.

coup-detat-for-dummiesÇa brasse à Ottawa, une game de pouvoir est en train de se jouer. D’un côté, les Conservateurs qui voudraient le plus possible gérer comme un gouvernement majoritaire (ce qui aurait été possible sans l’aide apportée au Bloc par les médias québécois) et de l’autre, les partis d’opposition (Libéraux, NPD et Bloc) , qui voudraient dire au gouvernement quoi faire.

Ça c’est normal. Certains vont dire que les Conservateurs sont allés trop loin, c’est peut-être vrai en coupant le 1,95$ par vote alors que les Conservateurs sont riches (ils auraient pu couper les salaires des députés temporairement pour donner aussi l’exemple). Mais il faut quand même dire que cet argent n’est pas dû aux partis. C’est l’argent des citoyens. Si les citoyens ne veulent pas donner volontairement leur argent aux partis et qu’ils se retrouvent pauvres, il y a sûrement une raison.

Mais ceux qui vont assurément trop loin, c’est l’opposition qui prévoyaient un coup d’État contre le gouvernement depuis un bout. Jack Layton l’a dit lui même et s’est fait pogner.

 

Let’s just say we have strategies. This whole thing would not have happened if the moves hadn’t been made with the Bloc to lock them in early because you couldn’t put three people together in … three hours. The first part was done a long time ago. I won’t go into details

On a la preuve qu’avant l’énoncé de Jim Flaherty, les partis complotaient déjà pour renverser le gouvernement et voler le pouvoir pour imposer leur plan économique aux Canadiens. Ils prétendent le contraire et accusent maintenant les Conservateurs pour l’enregistrement de Layton. (on a simplement donné le numéro, j’imagine par courriel, à un conservateur pour se joindre à l’appel conférence qu’il a enregistré le tout) Ce qu’on fait les Conservateurs est totalement légal! C’est donc une façon de détourner l’attention.

Ce n’est même pas imoral ce que les Conservateurs ont fait. Dans le privé, si t’envois tes informations à un compétiteur, c’est toi le cave, pas le compétiteur qui les utilise.  

Et le pire, c’est encore les médias complices qui ne dénoncent aucunement de renversement de gouvernement! Daniel Lessard rejette même du revers de la main l’enregistrement incriminant de Jack Layton. Ils dit que les Conservateurs font une montagne avec ça. C’EST UNE MONTAGNE!!!

On accuse les Conservateurs d’être baveux, d’être idéologues, mais les partis d’opposition sont en train de prouver exactement ça. D’ailleurs, les Libéraux ont imprégné leur idéologie assez longtemps sur la machine de l’État pour encore la contrôler même en n’étant plus au pouvoir. Ils voient aussi déjà Michael Ignatieff à la tête du pays alors qu’il n’a jamais fait de campagne pour convaincre les Canadiens de le placer Premier-ministre.  

Le NPD l’a aussi bien prouvé par la voix de Thomas Mulcair:

On a vu le vrai visage des conservateurs cette semaine: doctrinaire, idéologique, d’extrême-droite, en train de faire plaisir à leur base réformiste

L’extrême droite, rien de moins. Et c’est sans parler de l’autre député du NPD, Yvon Godin, qui a traité Harper de dictateur. Mais revenons à Mulcair, en plus de se ridiculisr, il a en plus menti en disant que:

Les deux tiers des Canadiens qui ont voté pour une autre vision d’un Canada dans lequel ils pouvaient encore croire, avoir de l’espoir, voir un avenir pour eux et leurs enfants, ils vont être très satisfaits des travaux très intenses qui se mènent ici à Ottawa.

Seulement 54% des Canadiens ont voté pour les 3 partis d’opposition. Ces partis sont d’ailleurs tellement faibles qu’ils ne peuvent se mettre à 2 pour gouverner et devront s’entendre avec le parti séparatiste. Au final:

Est-ce que les Canadiens ont voté pour un gouvernement libéral?      NON!
Est-ce que les Canadiens ont voté pour un gouvernement NPD?        NON!
Est-ce que les Canadiens ont voté pour un gouvernement Bloquiste? NON!

Alors qu’est-ce qui fait croire à ces 3 partis qu’ils ont la légitimité de mener le pays à 3? Les Canadiens ont voté pour un gouvernement mené par les Conservateurs! Les partis d’opposition n’ont aucunement le droit moral de prendre le pouvoir en allant contre la volonté des Canadiens. En période de crise financière, ce serait de plus très dangereux de se retrouver avec un gouvernement à ce point à gauche. Ce que, je le répète, les Canadiens n’ont AUCUNEMENT demandé.

Si l’opposition s’obstine, je demande qu’on reparte en élections. Ils n’ont aucun droit de gouverner!

Publié le novembre 30, 2008, dans Économie, Politique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :