Le Cherry/Harper, pour ne pas dire le Canada bashing.

Voilà une grande mode chez nos médias séparatistes et gauchistes du Québec. Par le mensonge, on fait du bashing sur certaines personnalités. Et si on répète les mensonges assez souvent, ils deviennent rapidement des « vérités » que tous les lâches dans nos médias répètent.

Jeff a connu ce traitement, Don Cherry subit ce traitement depuis des années et Stephen Harper le subit maintenant depuis qu’il est premier-ministre.

Selon André Pratte:

La grande majorité des Québécois, même parmi les plus fédéralistes, ont perçu les charges du premier ministre Harper contre les «séparatistes» comme des attaques visant le Québec lui-même. Les souverainistes ont réussi à imposer leur vocabulaire, choisi pour des raisons stratégiques évidentes, de sorte que quiconque parle aujourd’hui de «séparatistes» est accusé d’insulter les Québécois.

doncherryhnic200812061Je ne sais pas où André Pratte prend ça, je doute qu’il ait raison, mais bon. Reste que plusieurs Québécois se sont fait berner par les médias qui ont répété en majorité que Stephen Harper avait fait du Québec bashing. Il est aussi vrai que le terme séparatiste est rejeté par ceux qui le sont, mais pour l’utiliser quotidiennement, ça ne choque aucunement les autres Québécois. C’est le terme le plus clair à utiliser. C’est pourquoi les séparatistes, n’aimant pas beaucoup la clarté (preuves: référendums de 80 et 95 et la loi sur la clarté), le rejettent.

Mais parlons de Don Cherry. En fin de semaine, une rumeur est sortie comme quoi Stephen Harper pourrait le nommer au Sénat. Bien sûr, nos idiots de journalistes et chroniqueurs ont commencé à crier. Comme il nous est répété depuis des années, on nous a dit que c’était impensable parce que Cherry est un anti-Québécois notable… Du moins, pour nos journalistes et ceux qui les croient. Un jour, il faudra qu’une de ces personnes me sorte les citations EXACTES de Cherry et m’explique en quoi c’est anti-Québécois ce qu’il aurait dit…

Je sais pour un fait que Don Cherry n’a jamais traité les Québécois de peureux lors de son commentaire sur les visières en plus du fait qu’aucun journaliste n’a jamais pu le citer prononçant ces mots. Celui qui a à l’époque le mieux expliqué l’histoire, c’est Jean-François Bégin dans La Presse.

Mais une constante revient dans ses propos: ce n’est jamais sa faute.

Ce n’est pas sa faute si les gens ont compris de travers ses commentaires sur les visières.  » Je parlais de Tie Domi et je disais que son fils allait penser qu’il était un peureux s’il décidait d’en porter une.  » Il reconnaît avoir ajouté que la plupart des francophones et des Européens portent le protecteur facial. Le corollaire- que les joueurs québécois et européens sont des couards- semble évident. Apparemment pas pour lui.

Cherry avait en effet parlé de Tie Domi et de son fils pour 3-4 minutes plus tard, parler des francophones portant le plus la visière. Il n’y avait aucun lien entre les 2 commentaires. Mais un groupe obscure de francophones du BC en ont fait un et nos paresseux de journalistes, trop contents de frapper sur Cherry, avait répété et répété cette analyse mensongère. Mais c’est impossible aujourd’hui d’avoir une conversation sur ce sujet avec la majorité des Québécois qui se sont fait brainwasher par la répétition médiatique. Le cas est réglé, Don Cherry serait un anti-Québécois.

11-02-11Don Cherry aurait pleinement sa place au sénat si ça l’intéressait. C’est un grand patriote, un homme qui donne le respect qui leur est dû à nos troupes. (une autre chose que nos journaleux ne doivent pas aimer) Mais ne comptez pas là-dessus. Il est de toute façon plus utile à Hockey Night in Canada qu’à aller dormir au sénat. Tout le monde est en plus bien au courant que nos gens de médias sont beaucoup trop occupés à le diffamer.

Mais dans l’article cité plus haut de Marc-Olivier Bherer, on dévoile ce qui fait saliver nos gauchistes des médias.

Si cette rumeur devient plus qu’un bruit de couloirs et que Cherry est bien un candidat sérieusement envisagé, la rupture sera consommée avec la Belle province.

Cet article sert donc encore à faire du Harper bashing et même du Canada bashing en essayant de faire croire au Québécois que les autres Canadiens ne les aiment pas. Marc-Olivier Bherer est un autre de ces journalistes à ajouter à la liste à watcher. Soit c’est un gauchiste séparatiste, soit c’est un autre stupide paresseux.

Publié le décembre 15, 2008, dans Médias, Sports. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :