La culture vs Harper encore.

471037754_2e5d1d46fbBon! Encore une nouvelle histoire pour frapper sur les Conservateurs. Et encore une fois, c’est une raison de cave qui ne se tient pas debout. Même la très « culturée » Nathalie Petrowsky s’en mêle. Elle critique le fait qu’Ottawa va financer un concours international pour des artistes émergeants dans le cadre d’un festival à Toronto. 25 millions seront donnés aux artistes gagnants.

C’est un montant alléchant qui devrait être capable d’attirer des artistes intéressants qui veulent se faire découvrir et se faire de l’argent. Toronto pourrait ainsi obtenir une réputation mondiale avec l’instalation de ce festival.

Mais pour Nathalie Petrowsky, c’est écoeurant que les artistes de demain venant d’autres pays soient payés pour venir se faire découvrir ici pendant que nos artistes nonames d’ici se sont fait couper le 45 millions qui leur permettait d’aller intéresser personne à l’étranger chaque année. (vous vous souvenez qu’on a parlé à des théâtres qui reçoivent des subventions depuis 30 ans et même un supposé grand nom, Robert Lepage, n’arrive pas sans subvention… Aurait-on gonflé sa renommée mondiale?)

Mais le pire, c’est un espèce de gauchiste- séparatiste du nom de Pierre Cayouette qui est prêt à dire nimporte quoi, même mentir, pour basher sur les Conservateurs. (C’est assez ahurissant de lire tout ce que ce gars-là peut écrire d’ailleurs. Le vide de son blogue) Le titre de sa dernière chronique? Ottawa méprise les artistes. Rien de moins. Il écrit même:

Ottawa en a remis la semaine dernière. Non seulement les artistes canadiens n’auront pas plus d’argent, les nouvelles sommes investies en culture iront à des artistes étrangers qui viendront s’illustrer ici.

On voit donc que nos chroniqueurs/blogueurs sont très bien renseignés et/ou sont prêts à dire nimporte quoi pour servir leur cause. Parce qu’il faut noter que c’est des centaines de millions qui viennent d’être ajoutés chaque année en culture  dans les mesures gauchistes des Conservateurs. Mais ça, personne ne le note au Québec. Et on s’arrête encore sur les 45 millions insignifiants qui ont été coupés.

Le pire, c’est un autre du même acabit, dans Le Devoir cette fois. Guy Taillefer. Lui prétend que le dernier budget est une raison pour rappatrier l’argent de la culture au Québec. On devrait presque donner ça, mais les montants qui reviennent proportionnellement au Québec. Pas une cenne de plus. Là il y aurait des coupures pour vrai et les séparatistes se rendraient compte de ce qu’amène le fédéral en culture.

Mais ce qu’il faut dire à tous ces gens qui critiquent le fait qu’on donne de l’argent à un festival de Toronto pour des artistes étrangers… Si ce n’est pas correct pour Toronto, ce ne l’est pas non plus pour le Québec.

Alors terminé les artistes internationaux dans les festivals subventionnés suivants:
Le Festival de Jazz
Le Festival Juste pour rire
Les Francofolies
Le Festival d’été de Québec
etc.

Ah! Je comprends! C’est à Toronto! Encore la méchante Ontario. Pour eux, c’est jamais correct. Ici, c’est pas pareil.

Publié le février 5, 2009, dans Culture, Médias, Musique, Politique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :