Obama a peur.

barack-supermanVous avez bien lu! Obama, Superman, a peur. Peur de quoi? De la crise financière? Des terroristes? Des républicains? Du KKK? Non! Il a affreusement peur d’être seul! Et je le comprends jusqu’à un certain point.

Non seulement l’homme est président des États-Unis, ce qui le rend déjà exclus un peu de la société, toujours protégé partout où il va et dans tous ce qu’il fait, mais c’est en plus une rockstar.

Obama disait lui-même il y a peu de temps en entrevue que ce qui lui manquerait le plus, c’est d’aller prendre une marche, son intimité relative qu’il avait. Tout cela est terminé.

C’est tout ce qui me fait dire ça? Non. Obama s’est battu bec et ongles pour conserver son blackberry. On prétend que c’est cute, c’est pour le conserver connecté à ses amis, que ça prouve son côté technologique, mais ça me fait encore penser au fait qu’il a peur d’être seul.

obama-cigEt ce n’est pas assez pour lui de garder contact avec ses amis par son blackberry. C’est pourquoi il s’en cherche. Obama, à sa première ou 2e journée, est allé voir les journaliste dans la salle qui sert aux points de presse. Il voulait faire copain-copain avec les journalistes et a été déçu lorsqu’on a commencé à lui poser des questions par rapport à sa job. Il a dit que si c’était comme ça, il ne reviendrait plus les voir pour jaser. Le président a dû se rendre compte que ce n’était pas la job des journalistes d’être ses chums. Malgré la complaisance à laquelle il a eu droit tout au long de la campagne présidentielle.

Est-ce qu’un président qui se sent seul va être plus facilement influençable? Je me pose la question. Surtout lorsqu’on apprend jusqu’à quel point son chief of staff, Rahm Emanuel, est à l’aise avec Obama. Il se craque les doigts, ça énerve Obama, qu’est-ce qu’Emanuel fait? Il lui craque les doigts dans les oreilles comme un enfant de 4 ans ferait pour énerver son grand frère. C’est peut-être seulement sympathique, mais sa présence constante laisse penser que le #2 du gouvernement, c’est réellement lui. Celui qui aura le plus d’influence sur l’administration des États-Unis pour les prochaines années.

Rahm est un gauchiste, pro-Israël (juif lui-même d’ailleurs), reconnu comme étant très partisan. Il a longtemps appuyé la guerre en Irak et disait simplement que Bush la vendait mal.

Reste à voir jusqu’à quel point mon hypothèse va s’avérer réelle. Mais c’est l’impression que me laisse le nouveau Dieu noir président des États-Unis.

Publié le février 5, 2009, dans International, Politique. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :