Le jupon des journalistes du JdeM dépasse!

Le conflit au JdeM nous donne la chance de constater plusieurs choses. En plus de nous rendre compte à quel point les journalistes syndiqués sont inutiles en majorité, ils se sentent libres de laisser paraître leurs penchants divers (gauchistes, séparatistes, anglophobes, etc.) de manière beaucoup moins subtiles qu’à l’habitude. Ils le font cependant en cachant leur identité… Voici donc ce qu’on pouvait lire cette semaine dans la section où on bitch le Journal de Mtl qu’on appelle le Montreal Sun (parce que si c’est anglais, ça doit être mauvais).

Le Journal à Pékin, ce n’était pas une couverture, mais une courtepointe pleine de trous. L’échelle des valeurs y était inversée. Au lieu de traiter d’abord des athlètes québécois, puis de l’élite mondiale et ensuite des obscurs Canadians de Coquitlam, les derniers furent les premiers et vice-versa.

Vous lisez comme moi? Les journalistes du JdeM s’imaginent déjà que le Québec est séparé, un pays à part et que leurs lecteurs ne sont pas intéressés par les athlètes olympiques qui viennent d’autres provinces que le Québec. Pour eux, une Clara Hughes, une Jennifer Heil, c’est pas intéressant puisque c’est pas des Québécoises! Allo les redneck!

Après, on se surprend que des groupuscules insignifiants comme le RRQ aient une grosse couverture dans nos journaux et puissent faire annuler des reconstitutions historiques?

Publié le février 15, 2009, dans Médias. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :