Est-ce qu’on a reculé?

Je suis retombé aujourd’hui sur un article d’il y a quelques années dans la revue L’Actualité. On pouvait y lire ceci:

left_rightDroite, gauche, ces notions ne font pas encore partie du discours politique de tous les jours. «Jusqu’à récemment, la seule vraie démarcation politique au Québec était celle entre souverainistes et fédéralistes, observe Jean-Herman Guay. Le débat sur le rôle de l’État a été aspiré par la problématique Québec-Ottawa, au nom de la défense de la minorité francophone d’Amérique du Nord.»

Les Québécois apprennent à manier ces concepts nouveaux. Parfois, la terminologie est galvaudée. Le chef du Parti québécois, Bernard Landry, n’a-t-il pas parlé, par exemple, des positions «néolibérales d’extrême droite» de Mario Dumont, dans la foulée de la fermeture de l’usine Gaspésia, en 2004?

L’arrivée de l’ADQ, en 1994, a changé la donne. «L’ADQ n’a pas caché ses options clairement à droite sur les plans fiscal et économique, dit Jean-Herman Guay. L’intérêt que ce parti a suscité, sa montée dans les sondages ont montré que la dynamique droite-gauche pouvait exister ici comme ailleurs dans le monde.»

Est-ce que nous sommes en train de revenir au vieux débat stérile et à la grande perte de temps qu’est la question séparatiste? Sérieusement? Avec l’ADQ qui a viré à gauche comme les autres dans les dernières années, on doit exiger qu’elle reprenne contact avec la réalité québécoise et s’adresse à tous ces Québécois orphelins sans parti pour les représenter. Il ne reste que de la gauche et de l’extrême gauche au parlement. Ça va nous prendre des gens comme Michel Kelly Gagnon, bien présents sur la place publique et espérons, sur la scène politique afin de relancer des débats dont nous avons besoin au Québec. Du chemin a été fait, il n’est pas temps de reculer. Ne vous laissez pas avoir en retombant dans le vieux patern. On le voit par leurs dernières sorties, les séparatistes s’accrochent à nimporte quoi et sont désespérés. Il ne faut pas leur donner de l’importance qu’ils n’ont pas dans nos vies.

Publicités

Publié le février 17, 2009, dans Politique, Société. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :