On a les leaders qu’on mérite.

Je disais il y a peu de temps en ondes que les séparatistes, fêtant que les Jean Charest et cie aient été mous et aient plié devant les terroristes du RRQ, critiqueraient bientôt leurs propres leaders pour exactement la même raison. Même pour Patrick Bourgeois, bien content pour son égo de se retrouver abondemment dans les médias, il y a eu des conséquences. Depuis, il patine et se ramoli lui-même.

marois-a-peur1Allons-y en ordre. Après que Charest ait eu l’air plus péquiste que les péquistes encore une fois, du côté du PQ, la Marois a été la première à plier. Elle s’est distancée de séparatistes trop radicaux.  On a même totalement lâché les terroristes de sous-sol du RRQ/Le Québécois et autres organismes avec les mêmes 30 membres. Le Journal Le Québécois n’aura plus, du moins pour un temps (hypocritement, les pubs reviendront éventuellement, j’en suis sûr), de publicités de députés péquistes dans ses pages. Ça représente 80% des revenus publicitaires, environ 8000$ sur 10 000$ si je comprends bien.

Donc après Jean Charest qui n’est plus capable de se tenir debout pour ses convictions, c’est la même chose pour Pauline Marois! Et on pleure chez les séparatistes. On a même voté une motion comme quoi le PQ devrait appuyer tous les organismes séparatistes qui se battent pour la cause sans prôner ou encourager la violence.

Mais le problème, c’est que Patrick Bourgeois est aussi soudainement beaucoup moins brave (ça fait ça pour certains quand tu te rends compte que tu ne parles plus seulement à 30 personnes et que tes paroles peuvent avoir des répercussions). Il prétend sérieusement qu’il n’a jamais suggéré l’utilisation de la violence pour empêcher la reconstitution historique sur les plaines. Il parle même au nom de Pierre Falardeau et lui met des mots en bouche. Falardeau n’aurait qu’encouragé à la désobéissance civile. Au moins il est drôle ce gourou des pauvres.

bourgeoisNous savons que Bourgeois a bien noté, toujours dans le but de faire annuler la reconstitution, que de ses compagnons étaient prêt à y aller de violence et même jusqu’au meurtre pour en arriver à leurs fins. Une enquête a même été lancée sur cette question. Nous savons aussi que Pierre Falardeau a parlé de lancer de la marde, des roches et nimporte quoi aux participants. Aujourd’hui, cependant, notre général d’armée plie en beauté à son tour. Mais il le fait toujours avec style, avec de belles pirouettes pour sauver la face. Rappelons que c’est le même gars qui, croyant que personne ne l’écoutait sauf ses suiveux, a aussi encouragé ses excistés d’auditeurs à cracher au visage et péter la gueule des animateurs de radio de Québec en plus d’aller mettre le feu à leurs stations. Après coup, ce n’était pas sérieux, juste des farces, de la caricature verbale, mais cette défense n’est plus permise, on l’a vu dans des cas bien moins extrêmes.

Tout le monde a maintenant peur d’afficher ses convictions publiquement. On a les leaders qu’on mérite? Auriez-vous plus de couilles? J’en doute. Ils sont rares ceux qui se tiennent au Québec.

Publié le février 22, 2009, dans Politique, Société. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :