Coudon, la construction, c’est encore plus croche que les routes du Québec!

Bonne chronique de Patrick Lagacé (ce maudit gauchiste talentueux, mais aussi altruiste) qui fait un tour d’horizon de tout ce dont on a parlé récemment dans le milieu de la construction et les liens avec la FTQ et la ville de Montréal.

En gros, il y a Tony Accurso.construction

  • Il est Chum avec Michel Arsenault et plusieurs personnes à la FTQ, FTQ construction, fond de solidarité de la FTQ
  • Il est ami de Frank Zampino, ex-président du Comité exécutif de la ville de Montréal.
  • Le fils d’Henri Massé travaille pour Tony Accurso.
  • Le Fonds de solidarité de la FTQ a investi 114 millions de dollars au fil des ans dans ses entreprises. Mais il faut dire que ça rapporte. Redement annuel de 12,8%.  
  • Il a fait partie d’un consortium avec le fond de solidarité de la FTQ et la firme Desseau.
  • Il a participé avec ce consortium à un appel d’offre pour un projet de 350 millions à la ville de Montréal. Il a même obtenu le contrat. Décision approuvée par le Comité exécutif que Frank Zampino présidait encore.
  • Frank Zampino travaille aujourd’hui à la firme Desseau. Il est Vice-président.
  • Un autre vice-président chez Desseau, c’est Claude Asselin, l’ex-directeur général de la Ville de Laval. Il a joint la firme 1 mois et demi après avoir quitté son poste à la ville de Laval. Il est aussi administrateur de la firme d’urbanistes Gauthier Biancamano Bolduc, une filiale de Dessau dirigée par Frank Zampino.

Et ça c’est juste un dossier! Ajoutez à ça aussi les histoires avec la FTQ construction et les liens avec le milieu criminel. Il y a réellement raison de se poser de grosses questions sur le milieu de la construction, les syndicats et nos palliers de gouvernement. On dirait que les histoires d’il y a 50 ans et plus, ça n’a aucunement changé. En plus, vous savez qu’on part dans une période où les contrats donnés par nos gouvernements en construction vont se multiplier.

Ah! J’oubliais! Le VP actuel du Comité exécutif de la ville de Montréal, c’est Claude Dauphin. Un gars qui avait pas mal de blancs de mémoire lors de la commission Gomery.

Ah! J’oubliais aussi! Le ministre du travail, David Whissel, ne veut pas discuter de ses possibles liens avec Tony Accurso.

Publié le avril 5, 2009, dans Éducation, Politique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :