Update sur mes amis de Rue Frontenac.

logo

Il me semble que ça fait longtemps que je n’ai pas parlé de mes bons amis de Rue Frontenac. Les pauvres journalistes et autres employés sans talent qui sont « sur le trottoir ». Ceux qui s’opposent à l’élimination de 119 postes permanents, protégés et insignifiants qui seraient supposément remplacés par des sous-traitants (bonne idée en passant, autant pour la diversité de l’information, que pour sa qualité considérant la médiocrité des lock-outés/grévistes/ex-scabs du JdeQ).

Ceux qui essayaient de nous faire croire récemment qu’un statisticien, pour la page des sports, c’est encore vraiment important en 2009. 65 000 dollars par année pour ce que nimporte qui ayant l’accès à Internet peut trouver en moins d’une heure? (souvent plus à jour et plus précis) C’est réellement des emplois désuets, désolé. De voir nos syndiqués défendre cela prouve jusqu’où ils sont prêts à aller. 

Mais ça ne s’arrête pas là! Dans leur belle pensée unique à laquelle ils voudraient soumettre le JdeM, on prend bien sûr la défense des abus de Radio-Canada. On le fait tout de même de manière loufoque. Je résume: Dans le JdeM, on a questionné si ça devait être une priorité pour SRC de gaspiller de l’argent à organiser et diffuser les Jutras alors que ça n’intéresse personne. Voici la réponse des syndiqués:

Prenons quelques lignes pour expliquer à ce scribe les choses de la vie. Si les cotes d’écoute pour un gala de ce genre sont faméliques, l’entreprise privée (TVA ou TQS) ne diffusera pas, puisque ce produit n’est pas rentable. Qui donc diffusera? Une chaîne de télé pour qui le profit n’est pas obligatoire, mais dont la diffusion des produits culturels fait partie du mandat. Qui correspond à ce profil? Poser la question, c’est y répondre.

Quelques autres questions qui se répondent simplement en les posant.

  • Pourquoi c’est pas rentable?
  • Pourquoi de si basses cotes d’écoute alors que bien des galas attirent toujours?
  • Est-ce vraiment nécessaire les Jutras?
  • Est-ce même utile ou intéressant de payer un party à des artistes toujours subventionnés? Je veux dire pour qui que ce soit d’autre que les artistes en question?

La défense d’un gala insignifiant et superflu comme Les Jutras par des journalistes qui critiquent qu’on puissent s’intéresser à la vie culturelle américaine à partir de New-York nous fait aussi réaliser qu’il faut inclure le protectionnisme et la fermeture culturelle dans les éléments formant l’idéologie avec laquelle ils voudraient remplir à nouveau le JdeM. D’ailleurs, on profite du même texte pour frapper une fois de plus (non physiquement cette fois-ci) sur Richard Martineau et ses opinions tellement contraires à la pensée unique syndicale.

Martineau qui, comme Facal, est bien sûr un scab. En fait, on tient un double discours là-dessus. Officiellement, on dit: « Évidemment, s’ils ont commencé à collaborer au Journal de Montréal bien avant le conflit, les chroniqueurs et collaborateurs ne sont pas des « scabs ». »

facal-scabCependant, en public, on dit le contraire. En terminant, lorsqu’on parle de tous les problèmes que causent les syndicats aujourd’hui en maintenant une ligne dure et un discours totalement dépassé, voici la réplique très logique de la secte syndicale.

Oublions les banquiers qui ont prêté de l’argent à des pauvres; oublions que les grands financiers ont acheté des produits très risqués qu’ils croyaient, à tort, être des titres pépères; oublions la bourse; oublions les Madoff et les Vincent Lacroix de ce monde. Tout est la faute des syndicats intransigeants. Méchante split intellectuelle.

C’est ensuite seulement ces mêmes personnes qui devraient couvrir l’actualité économique et surveiller les syndicats? Ils peuvent une fois de plus rester dans la rue selon moi. Ou se partir leur propre journal. Un geste qui demanderait de l’audace, du risque et le moindrement d’esprit entrepreneurial. Donc oublions ça.

Publié le avril 10, 2009, dans Médias, Syndicats. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :