Éveil de Montréal.

Je tiens un discours depuis longtemps sur Montréal et ce que je disais plus récemment, c’est que j’espérais qu’un éveil allait se passer dans la métropole québécoise. Et si c’est la ville de Québec qui cause cet éveil, ben tant mieux. Patrick Lagacé est un de ceux qui commence à faire un certain constat sur sa ville. Voici une réponse que je lui ai écrit à sa dernière chronique.

Bonjour Patrick, petit message concernant ta chronique de samedi.
 
J’ai toujours été contre la guéguerre idiote entre Montréal et Québec… Excepté au point de vue sportif. D’ailleurs, moi qui aime haïr le CH, ayant grandit fan des Nordiques, je n’ai eu aucun plaisir à voir Montréal se faire battre par Boston en 4. C’était trop pathétique.
 
Mais mon message porte surtout sur la ville de Montréal. J’y ai habité et si la guéguerre idiote (qu’on reproche souvent à Jeff, mais lorsque Jeff critiquait « Montréal » dans le temps, c’était surtout les médias montréalais, le milieu artistique, la « clique du plateau » finalement, c’était pas Québec vs Montréal… Un discours qui s’est perdu dans les radios de Québec pour reprendre le discours vide de guéguerre) peut servir au moins à botter le derrière orgeuilleux des Montréalais, en commençant par les médias, tant mieux! Parce que Québec, le Québec, le Canada même, a besoin d’un Montréal fort!!! C’est triste de voir Montréal dépérir depuis 15-20-30 ans.
 
Je ne suis pas sûr cependant que ça passe seulement par un maire ou par une organisation municipale. Oui c’est important, oui le mood à Québec a changé avec le maire, mais le taux de chômage est bas depuis environ 5 ans, l’économie se porte bien et on a l’impression que bien des choses sont enfin possibles. Le maire Labeaume aura accentué ces éléments, il aura aidé à l’atmosphère positif à Québec, mais aussi extraordinaire qu’il est, il n’a pas commencé à 0. Le maire et j’espère, le futur maire de Montréal, ne l’aura pas aussi facile.
 
Montréal est la locomotive du Québec, ça ne peut pas être Québec. Tant mieux cependant si la capitale met un peu de charbon dans la fournaise.
Je dois absolument vous parler dans les prochains jours du nouvel an syndical qui approche (1er mai) et ce qu’on devrait faire de l’UQAM. Aussi, excellent texte de Lysianne Gagnon sur la péréquation. J’y reviendrai peut-être.

Publié le avril 26, 2009, dans Économie, Médias, Politique, Société. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Salut Doom,

    Je suis d’accord avec le fait que Montréal ne va pas dans le bon sens depuis un bon bout de temps…et la guégerre entre Québec et Montréal (autre que sur le plan sportif) ça relève d’une mentalité de village, pas moins. À vrai dire Montréal se fout de Québec comme Toronto se fout de Montréal.

    Mais ce passage, je le trouve bizarre compte tenu que Québec est une capitale qui regorge de fonctionnaires :

    Oui c’est important, oui le mood à Québec a changé avec le maire, mais le taux de chômage est bas depuis environ 5 ans

    Le taux de chômage à Québec, crise économique ou pas, ne devrait pas trop varier. C’est normal, à Québec, il y a un paquet de jobs gratis!!! par gratis est ce que je veux dire pas nécessairement utiles…hmmmmmm

    Bref, c’est très facile pour Québec de chialer sur Montréal, deux réalités très différentes. Québec, bien gérée ou pas, va toujours pouvoir compter sur ses fonctionnaires pour assurer un niveau de vie acceptable à la ville, quoique quelques compagnies intéressantes s’y sont installées au cours des dernières années. Montréal doit surtout compter sur des industries qui viennent et partent selon les conditions qu’on leur offre. La base est moins solide.

    Bref, je vais toujours me réjouir du succès que connaît Québec et Montréal….mais leurs réalités sont différentes…

  2. Québec a des fonctionnaires, mais elle en a perdu plusieurs dans les dernières années, des milliers qui ont été transférés à Montréal et en région.

    Aussi, le taux de chômage de Québec a déjà été élevé.

    Alors oui les fonctionnaires boostent artificiellement les stats de Québec, mais ce n’est pas ce qui cause une baisse du chômage et une croissance économique à Québec depuis quelques années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :