La fin de la péréquation?

charite-canadienneLe but premier de la péréquation était de faire en sorte que les provinces pauvres puissent se payer les mêmes services que les provinces riches.

Ce qu’on se rend maintenant compte, c’est que les provinces riches en arrachent, que les provinces pauvres ne le sont plus réellement et que le Québec, la province qui reçoit la majorité de la péréquation, se paye des programmes de luxe ou baisse ses impôts avec l’argent de la péréquation.

Le but premier est donc atteint sans la péréquation qui devient plus nuisible ou carrément dénaturée. Vous pensez quoi qu’on arrête ça?

Publié le avril 30, 2009, dans Économie, Politique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :