Les jeunes adéquistes.

Adq-logoC’était la première fois aujourd’hui que j’assistais à un congrès des jeunes d’un parti et c’est sur l’ADQ que c’est tombé. J’ai déjà assisté à un congrès libéral et à plusieurs événements péquistes, j’ai donc vu leurs ailes jeunesses à l’action plusieurs fois, mais jamais leurs congrès en tant que tel.

Je crois que je peux donc tout de même juger un peu de l’organisation des choses et si je veux être honnête, c’est très pee wee ce que les jeunes adéquistes ont mis sur pieds en fin de semaine. Tout d’abord, j’hésite presque à mettre un « s » à jeunes et adéquistes, parce qu’à 30 participants, il n’y avait pas foule. C’est sûr que le parti n’est pas au pouvoir, il n’y a pas de chef et la dernière élection a été toute une raclée avec les électeurs qui ne sont pas sortis voter. Le parti est même en train de prendre une vraie orientation idéologique, parce qu’avouons qu’elle n’a pas été claire jusqu’à ce jour. Il faut donc prendre tout ça en considération. Ça ne veut pas non plus dire qu’il n’y a que 30 jeunes adéquistes, mais de ceux qui ont voulu se déplacer à Lévis, c’est tout ce qu’il y a.

Ensuite, les propositions votées. Il y a beaucoup de bonnes idées lancées, plusieurs que vous avez déjà entendu sortir directement de ma bouche ou de celle de Jeff, mais on a souvent repproché à l’ADQ son manque de profondeur et ce n’est pas avec le congrès de cette fin de semaine qu’on va changer d’idée.

De ce que je comprends, une seule personne a rédigée toutes les propositions… Et même si cette personne est Vincent Geloso (qui est donc de retour à l’ADQ après l’avoir quitté), un gars intelligent pour qui j’ai bien du respect, une aile jeunesse ne peut être qu’une seule personne. Elle se doit aussi de fouiller un peu de documenter ses propositions, en peser les effets, spécialement quand on propose de grands changements. Par exemple, quand on propose de baisser l’impôt sur les bénéfices des entreprises et qu’on amende la proposition pour carrément abolir l’impôt en question, pour l’idéologie, mais sans réellement connaître les effets sur les finances publiques, ça fait pic-pic. Surtout quand on s’en rend compte à la proposition d’après, où certains voulaient aussi d’abolir une taxe au lieu de la réduire, mais où on a mis les freins. C’est ce qui peut arriver aussi avec un si petit nombre de participants.

Ça c’est ma critique. Oui, j’ai sorti seulement le négatif, cependant, je reviendrai au cours des prochains jours et prochaines semaines sur certaines propositions intéressantes des jeunes adéquistes. Demain, c’est aussi le premier débat à la chefferie entre Gilles Taillon, Christian Lévesque, Éric Caire et probablement Jeff Plante (qui est le seul que je n’ai pas vu présent aujourd’hui… D’ailleurs, Caire est le seul à être resté pour entendre les propositions.)

Parlant de Caire, il a eu l’appui de Marc Picard aujourd’hui. Pas rien de très impressionnant, spécialement quelques jours après les niaiseries qu’a pu dire Picard sur la candidature de Jeff Plante.

« si c’est un vrai adéquiste, il devrait se retirer de la course parce qu’il véhicule des idées rétrogrades. » -Marc Picard

Si j’étais Éric Caire, je m’en serais passé, mais bon, Bonnardel, qui repproche à Plante ses propos sur les femmes (des propos qu’il est incapable de réellement citer) est avec Taillon.

Publié le août 22, 2009, dans Économie, Politique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :