Coudon, Obama est né aux USA ou non?

Je reprend un débat qui dure depuis un certain temps concernant Obama et son lieu de naissance et auquel la présidence n’a pas mis les efforts simples, mais nécessaires, pour y mettre fin.

Certification of live birthEn gros, de nombreux Américains demandent une preuve claire qu’Obama est vraiment né aux USA. Parce qu’il y a un doute vu ses origines diverses. Jusqu’à maintenant, on a rendu public une « certification of live birth », ce qui n’est pas un « birth certificate ». Un enfant adopté, mais qui n’est pas né aux USA, peut avoir un « certificate of live birth », mais il ne pourrait être président tout de même. La règle est fort probablement dépassée et des personnes comme Schwarzenegger devraient avoir le droit de devenir président (même si je ne suis pas sûr qu’il serait très bon à voir ce qu’il fait comme gouverneur), mais la règle existe tout de même et jusqu’à ce qu’elle soit changée, elle doit être respectée.

Ce certificat de naissance, même Lou Dobbs à CNN pose des questions là-dessus. On veut tellement pour Obama, on l’a tellement vendu comme le messie dans les médias gauchistes, qu’on excuse toutes ses gaffes et qu’on ne veut même pas penser à fouiller cette question-là qui pourrait se régler très rapidement. Une question qui aurait d’ailleurs dû être réglée avant, mais c’est devenu encore plus gênant depuis que le gars est président. Parce que si on se rendait compte qu’Obama nous a trompé, c’est la présidence qui va être salie, pas seulement Obama. Ce serait comme le watergate ou quand Clinton a menti sur Lewinsky (p-ê pas très grave pour certains, mais un président qui ment publiquement, c’est toujours grave). C’est pourquoi j’imagine que ceux qui osent poser des questions se font traiter de tous les noms.

On voulait tellement le changement, faire l’histoire, avoir un premier président « noir » (d’une mère très blanche venant du Kansas) … Nos journalistes gauchistes avaient des palpitations, devenaient weak in the knees devant Obama. Et là je parle des hommes!

Si ça continue comme ça, qui osera dire qu’Obama est en train de mettre les USA sur le cul? Combien de temps ça va prendre pour l’avouer afin de ne pas se faire traiter de raciste? Combien de temps on va sauvegarder l’image du sauveur? Est-ce qu’on va bientôt traiter les Américains de racistes parce qu’ils appuient de moins en moins Obama? Est-ce qu’on va aussi les traiter de racistes parce qu’il rejettent la réforme socialiste de la santé et qu’elle ne passera sûrement pas au Sénat?

Voici jusqu’à quel point ce débat est émotif pour ceux qui défendent Obama.

Ils ne veulent aucunement en discuter rationnellement, calmement. C’est la fameuse technique de celui qui est plus choqué que l’autre. On est vraiment outré qu’on puisse poser des questions là-dessus… Ou serait-ce une crainte qui fait réagir ainsi?

Publié le août 30, 2009, dans Loi et ordre, Médias, Politique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :