À surveiller pour les prochaines élections fédérales.

Excellent éditorial d’André Pratte en fin de semaine. C’est très simple ce qu’il faut en retenir.

Les Conservateurs comme les Libéraux ont promis de ne pas augmenter les impôts et ne pas couper dans les paiements de transfert vers les provinces. Pourtant, ils ont promis de ramener le déficit 0.

Il reste donc 2 manières pour le fédéral de combler le déficit:

1) Il peut certainement augmenter ses revenus avec la relance de l’économie et la création de richesse que ça va amener. (ce sera assez?)

2) Couper dans les dépenses. (Certaines dépenses augmentées sont quand même des dépenses d’infrastructures, donc qui ne reviennent pas d’année en année)

Mais chose sûre, comme le dit Pratte:

Les électeurs devront être extrêmement sceptiques à l’égard de toute promesse électorale entraînant de nouvelles dépenses. Comme les coffres du gouvernement sont vides, ou bien le parti élu ne respectera pas ses promesses, ou bien il les respectera et aggravera la situation des finances publiques.

Publicités

Publié le septembre 7, 2009, dans Économie, Médias, Politique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :