Le trou sans fond de la Davie.

Qui pourra relancer le chantier Davie?

3 avril 2010
Il faudra trouver beaucoup d’argent pour relancer les activités du chantier maritime Davie de Lévis. Or, aucun actionnaire actuel de l’entreprise n’a les reins financiers assez solides pour assurer une telle mise de fonds.
http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/affaires/actualite-economique/201004/02/01-4267050-qui-pourra-relancer-le-chantier-davie.php

2,8 millions $ pour Chantiers Davie

9 avril 2011
Ainsi, les 4,6 millions $ versés par Investissement Québec, le créancier garanti du chantier, permettront à la direction de Davie de poursuivre la préparation de sa proposition en vue de l’obtention de contrats fédéraux pour la construction de navires
.
http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/affaires/actualite-economique/201104/08/01-4388145-28-millions-pour-chantiers-davie.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4388301_article_POS1

La rumeur veut que si le gouvernement fédéral plie et sauve artificiellement la Davie, lors de la prochaine faillite (environ 1 an avant de compléter les bateaux), on donnera une pelle en or aux travailleurs afin de sauver leurs emplois.

Et comment alons-nous sauver leurs emplois me demandez-vous?

Chantier de centaines de milliards de dollars

1er avril 2018
Le premier ministre du Québec a convié les médias aujourd’hui au chantier Davie afin d’annoncer la mise en oeuvre du plus grand chantier récréotouristique et artistique de l’histoire. Cette oeuvre, sous la directions de Robert Lepage, donc de grande qualité et pouvant rejoindre un très large public, représentera la dette québécoise, notre plus grande fierté nationale selon des sources près du gouvernement.

Allure présumée de l'oeuvre de Robert Lepage

Dans les documents obtenus par le journal, on précise qu’il sera demandé aux travailleurs du chantier artistique Davie de creuser. C’est tout! Creuser! L’objectif serait de creuser le trou le plus profond sur terre. Le gouvernement garantirait ainsi une sécurité d’emploi sans égal pour les nouveaux employés de l’État. Il est précisé « qu’on ose à peine imaginer la fin des travaux pour la réalisation de cette oeuvre. En fait, on n’a pas prévu de fin des travaux. »

Le directeur du chantier, monsieur Lepage, artiste et expert en trous (pour ne pas dire en tout), affirme qu’aucun obstacle ne mettra fin aux travaux. « Je peux vous le garantir, on va creuser, creuser et creuser et il n’y aura pas de problème! J’ai des recherches sous la main qui me disent qu’on peut creuser d’un côté à l’autre de la tête sans rencontrer aucun obstacle majeur. »

Certains détracteurs, représentants de la droite, se sont jusqu’à maintenant fait entendre, mais on garantie au gouvernement que la réalisation du trou nous rendra en fait plus riche grâce aux emplois créés et sauvegardés.

Publié le avril 10, 2011, dans Économie, Humour, Politique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :