La syndicalisation des Couche-Tard… Encore!

Hier, 2 de mes connaissances (Gab Roy et Éric Duhaime) se sont obstinées à la radio sur un dossier qui s’étire dans le temps. On n’en parle plus beaucoup, mais la CSN continue son offensive pour syndiquer des dépanneurs! Imaginez! J’ai jasé de ça avec Gab lorsque j’étais de nuit à Québec 800. Il y a donc près de 3 ans! Gab est un grand gauchiste, un bon syndicaliste (dont j’apprécie quand même certaines qualités) alors qu’Éric (que j’apprécie aussi et dont je suis plus près idéologiquement) est l’inverse.

Vous pouvez écouter le débat d’hier ici.

Je dois avouer qu’Éric n’avait pas tous les chiffres entre les mains et laissait aller Gab qui aime aussi parler plus fort. Mais parler plus fort ne fait pas qu’on gagne un débat sur le fond. Lorsqu’on connaît le dossier, c’est facile à déboulonner.

1) CT n’a pas fait fermer des entreprises locales. CT est une entreprise locale! CT a de plus changé les dépanneurs du Québec. J’ai 30 ans, donc je me souviens des dépanneurs de ma jeunesse et ce qu’ils offraient… En fait, surtout ce qu’ils n’offraient pas et que CT offre. CT a gagné pcq ils offraient MIEUX! (Ça Éric l’a dit)

Désolé, mais les Québécois n’achètent pas cet argument nationaliste cheap. Ils ne consomment pas dans ce sens du moins! Sinon, personne ne ferait son épicerie au Costco comme Gab et tout le monde irait juste au Metro ou l’épicerie indépendante, même si elle vend plus cher.

2) CT est TRÈS loin d’être un monopole!!! Il y a environ 5000 dépanneurs au Québec et moins de 600 CT! 12% des dépanneurs!!! C’est juste la bannière la plus importante, rien de plus.

D’ailleurs, Éric demande à Gab comment l’industrie du dépanneur se porte… La réponse est qu’il y en avait 10 000 en 1988 et autour de 5000 en 2008. Et c’est pas la faute de CT! La compétition vient de partout! Gab parle des Costco qui ont de meilleurs prix pcq ils achètent de grandes quantités et font aussi payer un membership, mais on peut parler de toutes les épiceries, des Tim Horton, McDo et autres qui offrent de la nourriture rapide, à un prix compétitif et qui sont souvent rattachés à une station service. La compétition ne se limite pas aux autres dépanneurs.

Je me demande depuis un bon bout pourquoi Gab s’attaque seulement à CT. Pourquoi punir leur succès en les faisant payer leurs employés plus chers que leurs compétiteurs?

3) Pourquoi un gars qui travaille chez CT depuis 5 ans serait payé plus? Est-ce que son ancienneté le rend meilleur, plus efficace et plus utile au point d’être payé plus? Ou est-ce seulement le principe de l’ancienneté? Désolé, mais le gars qui a passé 5 ans au dépanneur n’est pas vraiment meilleur que le gars qui est là depuis 6 mois ou 1 an! S’il se trouve plafonné, QU’IL FASSE AUTRE CHOSE!!! Personne n’est obligé de rien! Personne n’est obligé de rien! Un patron ne te doit pas une job, ne te doit pas un gros salaire et tu ne lui dois pas non plus fidélité. Si les conditions ne font pas ton affaire, change de job! Si tu peux trouver mieux bien sûr…

Je sais, c’est plate, mais le salaire d’un commis de dépanneur est bas parce que nimporte qui peut faire ce travail! Mais personne n’est, comme prétend Gab, « coincé dans une job le restant de ses jours ». C’est juste faux!

4) Si tu restes dans un coin où tu ne trouves pas mieux, déménage!!! T’es pas plus prisonnier de ta région que de ta job! Il faut arrêter d’avoir la mentalité de Mme Paillé qui est revenue dans sa région natale parce qu’elle en avait le goût, mais n’a pas regardé pour se trouver un emploi avant. Et maintenant qu’elle n’en a pas, elle blâme tout le monde sauf elle-même! Il ne faut pas s’apitoyer sur son sort quand on se trouve dans des conditions non gagnantes. Il faut travailler à les changer! On ne doit un emploi et un salaire à personne! Ça se gagne!

5) Si tu surpayes une job comme au CT alors que l’offre et la demande encouragerait une paye plus basse, ça a plusieurs répercussions possibles: a)Les prix augmentent. b) CT est moins compétitif, a moins de clients et ferme de ses dépanneurs qui seront remplacés par d’autres dont les salaires seront plus bas.

Et je n’embarquerai même pas dans le fait que tu rends bien d’autres jobs moins attrayantes. Là-dessus, Éric avait raison malgré la protestation de Gab et son exemple poche du gars en enseignement…

6) Mais le plus important, il faut le rappeler: L’an dernier, CT a fait 370 millions de profits.  « Heille, wow! C’est gros ! Ils devraient payer mieux leurs employés! »

Le problème, c’est qu’ils avaient aussi 5741 dépanneurs l’an dernier (faites le calcul, 89,5% de ses dépanneurs ne sont pas au Québec). Ça donne un profit moyen par dépanneur de 64 449$. Oups! Là c’est moins gros! Là t’es toujours en danger de tomber dans le rouge parce que tu brasses 19 milliards en produits, bâtiments, main d’œuvre et autres pour dégager un maigre 370 millions, ou 65 000$ par magasin, de profits.

Ce n’est pas pour rien qu’en 3 mois, il peut se fermer 83 CT en Amérique du Nord. C’était le cas il y a un an. L’équilibre est TRÈS fragile!  Vous comprenez pourquoi des familles d’Asiatiques propriétaires y travaillent et engagent peu d’employés? C’est pour dégager un profit un peu plus intéressant. Eh bien Alain Bouchard, c’est cette famille d’Asiatiques, mais avec du volume! Contrairement à ce que Gab dit, les dépanneurs ne font pas de gros profits.

Alors arrêtez de jouer la game du « méchant riche en cravate » vs le « pauvre commis qui fait une job poche ». C’est pas la réalité! Sans CT, nos dépanneurs n’auraient pas évolué et les employés ne gagneraient pas plus cher! Et Alain Bouchard paie probablement beaucoup d’impôts s’il a décidé de demeurer ici et qu’il touche un SALAIRE de 1,25 million et une prime de 1,6m. Il n’existe pas tant de manières de se sauver de l’impôts lorsqu’on parle de salaires. Il faut aussi rappeler que le très peu de riches qu’on a au Québec paient 32,5% des impôts que le gouvernement du Québec touche alors qu’ils ne représentent que 2,3% des contribuables. C’est à se demander où est la supposé argent dans les paradis fiscaux…

Un riche au Québec, dépense son argent et fait rouler l’économie au Québec. Et dans le cas d’Alain Bouchard, c’est de l’argent qui vient surtout de l’extérieur du Québec. Pour ce qui est de la mission sociale de Couche Tard, lisez ceci. 1% de 370 millions, ça donne pas mal 3,7 millions réinvestis dans la communauté (peut-être pas seulement au Québec).

Gab a parraît bien parce qu’il oppose émotions à arguments rationnels et des chiffres froids, mais faut regarder plus loin!

En terminant, on apprennait cette semaine que les réglementations coûtent très cher et nuisent aux dépanneurs…

Publié le septembre 11, 2012, dans Économie, Société, Syndicats. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. J’ai quand même un énorme pénis. Voilà.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :