Le capitalisme a causé la tragédie de Lac-Mégantic? Vraiment?

Lac-Mégantic train

L’histoire est malheureusement trop « connue » maintenant. Le 6 juillet, des wagons pleins de produits inflammables déraillent et explosent à Lac-Mégantic, rasant le centre-ville et tuant des dizaines de personnes. Déjà, 2 jours plus tard, je voyais des gens de diverses mouvances de gauche sur les réseaux sociaux commencer à blâmer le capitalisme pour la tragédie. Le mot s’est vite passé et c’est devenu rapidement le sujet de plusieurs textes. Par exemple: ici et ici.  Il était aussi facile de pointer du doigt un Américain, vieux, laid, non charismatique et unilingue anglophone, ce qui a été fait, tout comme Harper bien sûr malgré les faits, mais restons sur le sujet du gros méchant capitalisme.

Les suggestions sont aussi rapidement venues de nationaliser les chemins de fer malgré les faits, une fois de plus, indiquant qu’ils sont plus dangereux là où ça a été réalisé.

Je me suis donc intensivement plongé, à tête reposée, dans le sujet lors de mon retour de voyage à la fin juillet. Après avoir lu une centaine de textes sur l’accident, MMA, Lac-Mégantic, etc. j’en suis venu à un constat clair:

Nous ne savons pas encore la cause de l’accident en tant que tel (une erreur/négligence humaine semble fort probable), mais il n’aurait pu avoir lieu sans l’intervention des gouvernements.

Résumons l’histoire de MMA:

  • La compagnie est créée en 2003 pour acheter et exploiter un tronçon dont le CP ne veut plus parce qu’il n’est plus rentable suite à l’écroulement de l’industrie des pâtes et papiers.
  • Lors de cette fondation, la Caisse de dépôt et placement achète pour 7 millions d’actions de MMA et prête 7,7 millions de dollars.
  • Commencent alors les aides gouvernementales diverses puisque MMA perdra 4 à 5 millions de dollars par année.
  • La Federal Railroad Administration accorde un prêt de 34 millions remboursable sur 25 ans.
  • Québec et Ottawa versent 15 millions à MMA en 2007.
  • MMA sépare son tronçon en 2 et revend en 2010 une partie au gouvernement du Maine pour 20,1 millions de dollars. Argent dont MMA se sert pour rembourser le prêt par la CDPQ.
  • Le secrétaire des Transports américain, de son côté, prête 68 millions de dollars au cours des années. La non-transférabilité de ce prêt empêche MMA de se débarrasser du tronçon qu’une autre compagnie voulait acheter en 2011… À condition que l’aide gouvernementale suive le tronçon.
  • En 2012, MMA a donc une offre de transporter du pétrole, ce qui lui permet de ne pas perdre de l’argent pour la première fois de son histoire.

La conclusion est donc claire: Sans l’aide et la volonté des différents paliers de gouvernements du Canada et des USA, MMA n’aurait probablement jamais existé et il n’y aurait plus de trains passant à Lac-Mégantic depuis des années. Aucune compagnie n’aurait voulu de ce tronçon sans l’aide de l’État permettant de payer les salaires reliés aux opérations. Durant sa durée de vie, MMA a été un quasi-OSBL servant à faire fonctionner un tronçon de chemin de fer artificiellement et payer des salaires pour des emplois qui ne devraient plus exister. D’ailleurs, plusieurs OSBL gèrent des chemins de fer non rentables un peu partout au Québec avec l’aide de l’État… Quand ce n’est pas directement le gouvernement qui s’en occupe.

Pourquoi? On en a eu rapidement la réponse avec la mairesse de Lac-Mégantic et plusieurs autres maires tout le long du tronçon qui ont crié à l’urgence de la reprise du passage des trains. L’économie de leur ville en dépend et ils ne veulent pas passer à travers la transformation économique que la mort du tronçon non rentable provoquerait. Je vais même citer le maire de Cowansville:

On ne peut pas se passer du train. -Arthur Fauteux, maire de Cowansville

Ils ne veulent surtout pas en payer le prix politique! Peu importe la tragédie, peu importe les morts, ils veulent toujours du train! Et c’est ainsi depuis de longues années! Lac-Mégantic et plusieurs autres villages existent parce que le train y a passé. L’image au haut de ce billet est d’ailleurs celle du centenaire de Lac-Mégantic. Le train a toujours été au centre de l’existence de cette ville.

FestirailÀ Charny, où j’habite, le Festirail a lieu chaque année pour souligner l’importance du chemin de fer passant dans la ville et qui est relié à celui de Lac-Mégantic. L’événement est organisé par la Corporation Charny revit dont le logo est aussi un train et dont le slogan est « Prenez le train de la revitalisation ». Pourtant, ce bout de tronçon est opéré par le Ministère des Transports puisqu’une tentative de relance s’est soldée par une faillite en 2006. C’est assez représentatif de nos chemins de fer au Québec. D’ailleurs, je me demande pourquoi nos médias s’occupent uniquement du tronçon de MMA puisque plusieurs autres sont en piteux état, pour ne pas dire dangereux, ailleurs au Québec.

Maintenant, avec toutes les pressions exercées sur les gouvernements, 2 choses risquent d’arriver:

1) Un autre MMA prendra la relève et va exploiter à perte le tronçon à l’aide du gouvernement ou jusqu’à la faillite pour répondre à la volonté de sauver artificiellement des emplois et d’acheter des votes.

2) Cette compagnie va transporter du pétrole et réussir à rentabiliser un peu le tronçon. Du moins tant que les verts vont bloquer la construction d’un pipeline offrant une option moins couteuse et dangereuse ou jusqu’à un autre accident tragique.

Irving semble lever la main présentement et propose exactement l’option #2. Combien de temps la compagnie acceptera-t-elle réellement d’assumer les pertes liées à l’exploitation du chemin de fer?

Mais chose sûre, ce n’est pas le capitalisme qui a assuré le passage de trains à Lac-Mégantic depuis les 10 dernières années et ce sera l’Étatisme qui continuera à en assurer le maintien.

Soyons finalement clair sur le fait que ce blogue n’excuse en rien MMA si jamais elle est responsable de l’accident. Au contraire! Ce blogue dit que MMA n’aurait JAMAIS dû exister!

Ajout: MMA a obtenu la permission de continuer à opérer par la cour. Lors des présentations, la compagnie a fait valoir ce qui suit:

«MMA, appuyée par la municipalité de Lac-Mégantic, de même que le gouvernement du Québec, soutient qu’il est dans son intérêt, de même que celui de ses créanciers, de continuer l’exploitation de son entreprise afin de maximiser la valeur de son patrimoine». 

Publié le août 20, 2013, dans Économie, Environnement, Politique. Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Jacques René Giguère.

    Le capitalisme à la Adam Smith? Non. Mais le système réel qui proclame la liberté d’entreprise, le laissez les créateurs créer, mais qui est surtout le crony capitalism, du détournement de fonds et qui a toujours besoin d’une police pour ne pas avoir à négocier avec ses fournisseurs de travail, oui.

  2. Le capitalisme de copinage (crony capitalism), ce n’est pas du capitalisme, c’est de l’étatisme (l’intervention à outrance du gouvernement dans l’économie)! D’ailleurs, l’expression «capitalisme de copinage» est trompeuse. On devrait plutôt parler d’étatisme de copinage! http://www.ifrap.org/Livre-La-Greve-de-Ayn-Rand,13074.html

  3. A reblogué ceci sur Chez Anneet a ajouté:
    Un article qui met en doute la prétention que l’accident de Lac-Mégantic de juillet 2013 était attribuable aux méchants capitalistes… Un article qui date de 10 mois, mais qui est toujours d’actualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :