L’État assoiffé de taxes.

Taxes

Alors que le Québec est déjà la province où les citoyens sont les plus écrasés sous le poids des taxes ainsi que la plus endettée. Pourtant, l’État a encore soif! Voici ce qu’on a su cet été:

 

  • Essence: Hausse minimale de 1,9¢ du litre d’essence à partir de janvier. Ça pourrait être plus élevé et ça représente minimum 20 à 40$ de plus par année selon votre char et si vous roulez peu (15 000 km).Oubliez les histoires vertes, ce n’est qu’une taxe et rien d’autre pour un gouvernement qui cherche des revenus. La Colombie-Britannique a imposé des taxes vertes, mais a coupé ses autres taxes pour ne pas nuire à l’économie. Le résultat?

    The result is that taxpayers are coming out ahead. B.C. now has the lowest personal income tax rate in Canada (with additional cuts benefiting low-income and rural residents) and one of the lowest corporate rates in North America. You shouldn’t need an economist and a mining entrepreneur to tell you that’s good for business and jobs. […] Since the tax came in, fuel use in B.C. has dropped by 16 per cent; in the rest of Canada, it’s risen by 3 per cent (counting all fuels covered by the tax).

     

  • Taxe scolaire: Les nouvelles commencent à rentrer. Certains vont bien s’en tirer, mais d’autres vont avoir une hausse comme celle des Première-Seigneuries à Québec. Un beau 47$ pour une petite maison très ordinaire.

 

  • Amendes: Au même moment, on a quand même appris que Montréal est la capitale canadienne des amendes. Les grandes villes canadiennes donnent entre 28$ et 64$ d’amendes à ses citoyens. À Montréal, c’est 108$! 140M$ sont amassés à Toronto en amendes. À Montréal, on vise le 200M$ et on s’en approche chaque année! Il y a pourtant 1 million de citoyens de plus à Toronto!

 

 

  • Quotas: Doit-on alors s’étonner des preuves de quotas de contraventions?

Oublions les amendes et contraventions, les simples hausses annoncées peuvent facilement représenter 150$ de plus pour une famille bien ordinaire. Bonne chance pour trouver l’argent puisque les hausses salariales seront les plus faibles au Québec.

Donc où allez vous couper ce 150$?

Publié le août 18, 2014, dans Économie, Politique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :